New Features in Maple 2018 - Technical Computing Software for Engineers, Mathematicians, Scientists, Teachers and Students - Maplesoft

Maple

Tarifs & Achats
Mise à jour Maple 2018
Quoi de neuf?  |  Fonctions  |  Démos en ligne  |  Comparez  |  Formation  |  Communauté  |  Evaluez  |  Achetez
Les nouveautés de Maple 2018
Okay, we get it. You love Maple, but some years you find yourself wondering if it's worth the bother of upgrading. People use Maple to do many different things, so it's inevitable that each new release will include some features you care about and some features you really don't need.

Quelle que soit votre utilisation de Maple, ne faites pas l’impasse sur cette version.

Maple 2018 comporte un grand nombre d’améliorations importantes quant à votre mode d’interaction avec Maple. Autrement dit, vous bénéficierez des avantages de cette version quelle que soit l’utilisation que vous faites de Maple.

(Outre les améliorations apportées au niveau des mathématiques, de la visualisation, de domaines d’application spécifiques, de l’enseignement et autres, la nouvelle version comporte bien évidemment des sous-ensembles qui vous seront également très utiles !).

Faites plus avec moins d’efforts
Le panneau contextuel réunit et améliore certains des plus puissants outils de Mathématiques cliquables™ de Maple, permettant de réaliser davantage de tâches, plus simplement.

Gérez plus simplement les unités avec Maple
Une intégration plus poussée des unités dans le moteur de calcul mathématique, qui simplifie grandement les calculs basés sur des unités.

Mettez votre contenu à l’abri des modifications
Partagez votre travail en toute confiance, en sachant que vos utilisateurs ne pourront pas modifier accidentellement le contenu.

Donnez à vos étudiants davantage d’exercices
Donnez à vos étudiants des feuilles illimitées d’exercices que Maple notera automatiquement, permettant à vos étudiants de s’exercer davantage sans vous donner plus de travail.

Résolvez davantage d’EDP
Trouvez des solutions à de nouvelles classes d’équations différentielles partielles avec des conditions aux limites.

Code plus intelligent, pas plus difficile
Que vous écriviez deux ou deux mille lignes, des améliorations importantes ont été apportées à l’éditeur de code de Maple, pour faciliter l’écriture et le débogage du code.

Rationnalisez votre développement d’applications
Qu’il s’agisse de définir le comportement de vos boutons et curseurs ou de modifier l’aspect des tableaux, le panneau contextuel prend également en charge un flux de travail simplifié rendant plus agréable la création de vos propres applications.

Cryptez votre travail
Cryptez les procédures pour mettre leurs définitions à l’abri des regards indiscrets tout en les laissant à disposition pour utilisation.

Rendez intelligibles les données non structurées
Utilisez Maple pour interpoler et visualiser des données provenant de sources complètement non structurées

Jouez avec les points et les polygones
Appliquez des méthodes de calcul aux polygones et aux nuages de ponts grâce au nouveau package de géométrie computationnelle.

Le panneau contextuel réunit et améliore certains des plus puissants outils de Mathématiques cliquables™ de Maple. Il permet d’accéder d’un  simple clic à une grande variété d’opérations mathématiques ainsi qu’à d’autres outils Maple, tout en offrant un mode extrêmement visible d’exploration des fonctionnalités de Maple.

Lorsque vous cliquez sur une expression mathématique, Maple l’analyse puis vous présente une liste d’opérations et d’outils les plus pertinents. Parmi les choix possibles, figurent : trouver l’inconnue d’une équation, tracer votre expression, trouver un déterminant, convertir une unité en une autre, appliquer une transformée de Fourier, intégrer par rapport à une variable, modifier le formatage numérique de votre résultat, calculer la moyenne de vos données et bien plus encore. Il suffit de sélectionner l’une de ces options pour effectuer l’opération. Vous pouvez par ailleurs utiliser le panneau contextuel pour personnaliser vos graphiques, modifier les propriétés des tableaux, etc, etc. Aucune connaissance de la syntaxe ou commandes de Maple n’est nécessaire.

Intelligent Context Panel

  • Le Panneau contextuel associe et améliore les menus contextuels et les Popups intelligents de Maple, tout en les plaçant dans un panneau latéral de façon à laisser options disponibles toujours visibles et facilement accessibles.
  • Le Constructeur de graphiques, qui a fait l’objet d’une refonte importante dans Maple 2017, a été intégré au Panneau contextuel. Dans ce contexte, le Constructeur de graphiques vous donne la possibilité de créer et personnaliser facilement vos graphiques et de voir aussitôt les modifications dans votre document. Outre cette intégration, le Constructeur de graphiques de Maple 2018 peut désormais être utilisé pour visualiser des inégalités.
  • Le Panneau contextuel rationnalise votre flux de travail lors de développement d’applications Maple. Il offre une interface cohérente plus efficace pour exécuter des tâches de création d’applications communes (par exemple, modifier la visibilité des bordures de tableaux, personnaliser des graphiques et définir le comportement et l’aspect de composants interactifs tels que boutons et curseurs). Par ailleurs, au lieu de naviguer à chaque fois dans de multiples menus et boîtes de dialogue, vous pouvez modifier simultanément différentes propriétés et voir immédiatement les résultats, de façon à effectuer plus efficacement vos modifications.
  • L’outil de formatage numérique, qui vous permet de contrôler l’aspect de vos nombres en choisissant parmi différentes options d’affichage personnalisables (notation scientifique, technique et décimale fixe), est plus facile à utiliser.
  • Parmi les améliorations significatives apportées à l’outil de formatage et conversion des données, figurent de meilleures suggestions de conversion, un affichage optimisé, une présentation plus claire et bien plus encore. En outre, vous pouvez désormais contrôler en même temps le formatage numérique et celui des unités.
  • Les améliorations apportées à la collection des opérations sensibles au contexte mathématique incluent de nouvelles options permettant de trouver la distance entre deux points, de compter le nombre d’éléments d’une série, et de mettre à disposition les opérations de Systèmes Dynamiques même si le package n’est pas chargé.


En savoir plus...
regarder la vidéo
Code Editor

Les nombreuses améliorations apportées aux outils d’édition de code dans Maple 2018 facilitent l’écriture, le débogage et la conservation de votre code.

  • L’outil d’analyse de code, mint, est désormais intégré dans les outils d’édition de code, où il dispense automatiquement des informations sur les problèmes de programmation qui vont bien au-delà des erreurs de syntaxe. Cet outil fournit des informations aidant à la fois au débogage et à la maintenance de code, tels que conflits de nommage de paramètre, code inaccessible, paramètres ou variables non utilisés et bien plus encore.
  • L’exécution de la commande s’affiche automatiquement au moment de la frappe, ce qui accélère la saisie des noms de fonction et élimine les problèmes dus à des noms mal orthographiés.

Ces modifications sont disponibles aussi bien dans l’éditeur de code, utilisé pour le code d’initialisation et la définition du comportement des composants interactifs tels que boutons et curseurs, que dans les zones d’édition de code, servant à incorporer des blocs de code dans votre document.
L’éditeur de code comporte également d’autres améliorations qui optimisent votre flux de travail :

  • Grâce à une nouvelle fenêtre console, vous pouvez tester le code directement dans l’éditeur de code.
  • Les erreurs sont marquées en ligne et l’éditeur de code affiche un bandeau de notification dans la barre de défilement pour faciliter la navigation vers les problèmes.
  • L’habillage de texte automatique améliore la lisibilité de votre code.
Autres améliorations apportées aux zones d’éditions de code :
  • La zone d’édition de code s’adapte automatiquement à la largeur de la fenêtre et se redimensionne si nécessaire.
  • La navigation au clavier est désormais disponible dans et en dehors de la zone d’édition de code, vous n’avez donc plus besoin d’utiliser la souris.


En savoir plus...
regarder la vidéo

En science et ingénierie, ainsi que dans d’autres applications, la plupart des calculs s’effectuent avec des unités. Maple dispose de nombreux outils vous permettant de garder trace de vos unités et d’éviter les problèmes résultant d’une mauvaise interprétation. Maple 2018 apporte de substantielles améliorations au support d’unités, avec une intégration encore plus poussée des unités avec le moteur de calcul de Maple, ainsi que des outils d’interface optimisés pour joindre et convertir des unités à vos quantités.

  • Davantage de fonctions de calcul peuvent à présent accepter des expressions impliquant des unités comme arguments, et donner des résultats comportant l’unité appropriée :
    • La résolution d’équations numériquement ou symboliquement (fsolve, solve)
    • La résolution de problèmes d’optimisation à l’aide d’une variété de solveurs (package optimisation)
    • La résolution d’intégrales numériquement ou symboliquement (int)
  • Lorsque vous travaillez avec des unités, la commande solve apporte des solutions plus rapidement, adresse des messages d’erreurs plus significatifs et vous donne une meilleure maîtrise des unités du résultat en vous permettant de spécifier explicitement les unités des paramètres symboliques.
  • Le dialogue de formatage des unités a été repensé et déplacé vers le panneau contextuel, afin d’être plus facilement accessible et de limiter le nombre de clics de souris nécessaires pour toute modification d’unité.
  • Le formatage numérique et des unités s’effectue maintenant beaucoup plus efficacement grâce au panneau contextuel plutôt qu’en naviguant dans deux dialogues différents.
  • La liste des conversions d’unités proposées offre de meilleurs choix.
  • Les conversions d’unités proposées sont désormais présentées à l’aide d’une notation mathématique standard de façon à être plus facilement reconnaissables.


En savoir plus...
Password Protection

Maple 2018 inclut la possibilité de protéger votre contenu contre des modifications accidentelles. Outre l’assistance au processus de création de contenu, vous pouvez partager votre travail sans avoir à vous préoccuper des utilisateurs qui modifient accidentellement votre application.

  • Vous pouvez contrôler si des documents, ou le contenu de tables individuelles, sont modifiables.
  • Le contenu non modifiable apparaît en mode « Player », où des composants interactifs tels que boutons et curseurs continuent de fonctionner. Etudiants et collègues peuvent par conséquent utiliser votre application interactive, sans risque d’en modifier accidentellement le contenu, l’aspect ou le comportement.
  • Dans les situations où les résultats sont susceptibles de varier chaque fois que les commandes sont exécutées, vous pouvez définir votre document comme étant non modifiable afin de figer vos résultats. Vous êtes ainsi certain que vos lecteurs verront toujours l’exemple précis que vous abordez dans votre document.
  • Si vous avez consacré du temps à soigneusement présenter des informations dans un tableau, vous pouvez verrouiller ce tableau tout en travaillant sur le reste de votre document afin de la mettre à l’abri des modifications accidentelles.


En savoir plus...

Maple propose plusieurs approches vous permettant de partager votre travail sans en autoriser le plein accès. Nouveauté de Maple 2018 : la possibilité de crypter vos procédures, donnant le moyen de partager avec d’autres procédures exécutables tout en protégeant le contenu.

  • Une procédure cryptée agit et se comporte comme toute autre procédure normale dans Maple, à la différence que sa définition n’est pas visible.
  • Les procédures cryptées sont partagées à travers les fichiers d’archives des bibliothèques (.mla) ; l’utilisateur n’a donc jamais accès à la source initiale.
  • La consultation de la procédure cryptée, par exemple à l’aide d’eval ou de print, a pour seul résultat l’affichage de la définition cryptée.
  • Le débogueur ne peut être utilisé pour passer en revue les procédures cryptées.


En savoir plus...

Maple 2018 continue de pousser les limites de la résolution des équations différentielles, grâce à de nouvelles méthodes permettant à Maple de trouver des solutions à forme fermée à de nouvelles catégories de problèmes. Maple peut maintenant gérer quatre nouvelles classes d’équations différentielles ordinaires non linéaires du second ordre qui n’admettent pas de symétries de points. En outre, Maple 2018 ajoute une troisième méthode, Thomas, pour réaliser l’élimination différentielle, qui constitue un processus clé du découplage des systèmes d’équations différentielles.


En savoir plus...
Maple 2018 accroît la capacité de Maple à trouver des solutions exactes aux équations aux dérivées partielles. Maple peut désormais résoudre des EDP avec trois variables indépendantes avec des domaines de définition délimités. En outre, de nouvelles techniques permettent à Maple de résoudre encore davantage d’EDP avec des problèmes de conditions aux limites en deux variables indépendantes.


En savoir plus...
Computational Geometry

Maple 2018 contient un nouveau package Géométrie computationnelle, qui applique des méthodes computationnelles aux polygones et aux nuages de points. Les problèmes de géométrie computationnelle se produisent dans de nombreuses applications comportant des espaces à deux dimensions ou plus, comme par exemple la reconnaissance de fonctions, les diagrammes de prédiction de phase liquide ou gazeuse, la délimitation des zones étroitement liées de données dispersées, et bien plus encore.

  • Calculez des enveloppes convexes, des triangulations de Delaunay et de polygones, ainsi que des diagrammes de Voronoï.
  • Basé sur Qhull, le package Géométrie computationnelle largement reconnu est pleinement intégré dans Maple.


En savoir plus...
Graph Theory package

Le package Théorie des graphes est une collection de routines pour créer, dessiner et manipuler des graphiques, et tester des graphiques pour des propriétés particulières. Parmi les nouvelles possibilités de Maple 2018, figurent le calcul de distances, de cliques et de polynômes indépendants, la découverte de cliques, la détermination de l’intersection de deux graphiques ou plus, la détermination d’un chemin entre deux sommets et la découverte de la liste complète de sommets accessibles à partir d’un vertex donné. En outre, sept nouveaux graphiques ou familles de graphiques spéciaux sont désormais pris en charge : Doyle, gear, Gray, Nauru, Poussin, Turan et Tutte.


En savoir plus...
Le package Théorie des Groupes comporte une vaste collection de routines pour construire, calculer et visualiser des groupes finiment générés, dont notamment des groupes de permutation, des groupes finiment présentés, des groupes de tables de Cayley, des groupes définis par des utilisateurs de « boîte noire » ainsi que des groupes abstraits dépendant de paramètres symboliques. Dans Maple 2018, ce package a été complété par de nouveaux tests permettant de déterminer si le sous-groupe d’un groupe fini est subnormal our permutable, ou si un groupe fini est p-groupe, pour nombre premier p. De nouvelles commandes calculent la puissance des éléments, le nombre de catégories et le nombre de groupes abéliens d’un ordre donné.


En savoir plus...
Interpolation

Maple 2018 accroît les capacités d’interpolation de Maple grâce à une nouvelle fonctionnalité capable d’interpoler des données à partir de points dans des endroits arbitraires non structurés. Cette fonctionnalité fait partie intégrante d’un nouveau package d’interpolation, lequel :


  • Prend en charge à la fois les données structurées ou non structurées, dans toutes les dimensions.
  • Offre différentes méthodes d’interpolation : krigeage, distance inverse pondérée, voisin naturel, linéaire, linéaire triangulaire, cubique, plus proche voisin, fonction à base radiale, cannelure, etc.
  • Retourne un objet pouvant lui-même retourner des valeurs de fonction comme s’il s’agissait d’une fonction mathématique ordinaire.
  • Avec la méthode du krigeage, l’objet retourné peut aussi calculer la variance associée à la valeur de la fonction pour renforcer le sentiment de confiance dans cette valeur.
  • L’objet d’interpolation peut être passé comme argument aux commandes standards de calcul et de tracé, comme n’importe quelle autre fonction de Maple.

En savoir plus...
regarder la vidéo

Outre les nombreuses avancées mathématiques décrites ailleurs en détail, Maple 2018 comporte également des améliorations dans beaucoup d’autres domaines du moteur de calcul mathématique.

  • Davantage de problèmes d’intégration peuvent être résolus grâce aux améliorations apportées à plusieurs méthodes de résolution.
  • La commande simplify est plus puissante et intègre des évolutions dans le traitement des logarithmes, exponentiels, expressions trigonométriques et bien plus encore.
  • Lorsque vous travaillez avec des hypothèses, les commandes is et coulditbe offrent toutes deux une meilleure gestion des inégalités, et est effectue davantage de simplifications et prend en compte davantage de propriétés de fonctions.
  • La commande sum a été améliorée pour les cas de sommes hypergéométriques à plus d’un paramètre.
  • Des polylogarithmes généralisés, des polylogarithmes multiples et des fonctions zêta multiples ont été ajoutées comme fonctions de haut niveau.
  • Deux nouvelles commandes d’exécution et de test d’homogénéisation pondérée ont été ajoutées au package d’Outils polynomiaux.
  • La commande signum, la fonction signe des expressions réelles et complexes, peut désormais gérer davantage de problèmes.
  • Les commandes Re et Im gèrent davantage de problèmes qu’auparavant.
  • Les commandes max et min peuvent maintenant reconnaître des nombres comme étant réels même s’ils sont constitués d’éléments non réels.
  • Les commandes sturm et sturmseq ont été étendues afin de prendre en charge les polynômes à coefficients de nombres algébriques réels.
  • La commande arctan exécute désormais davantage de simplifications automatiques et la commande combine, davantage de simplifications sur des fonctions arctan.

En savoir plus...
Practice Sheets for Students
Les packages Etudiant de Maple proposent des environnements consacrés à l’apprentissage dans lesquels les étudiants sont à même d’explorer et d’approfondir des concepts fondamentaux de la même façon qu’en classe avec leur enseignant. Les packages Etudiant sont disponibles pour différentes matières de base : calcul, précalcul, algèbre linéaire, statistique, calcul vectoriel, calcul multivarié, analyse numérique et bien plus encore. Dans Maple 2018, le package Bases pour Etudiant a été étendu pour donner aux enseignants le moyen de fournir aux étudiants des exercices et travaux pratiques que Maple note automatiquement, en leur dispensant une rétroaction immédiate.

La nouvelle commande Practice Sheet génère une grille de problèmes d’entraînement pour parfaire ses compétences en mathématiques. Vous pouvez créer des feuilles d’exercices testant les acquisitions de base en arithmétique, les connaissances en algèbre, les problèmes de calcul, la factorisation et bien plus encore. Chaque problème est généré au moyen de paramètres aléatoires. Les étudiants font les exercices et n’ont plus qu’à cliquer sur un bouton pour voir comment ils s’en sont sortis. D’un simple clic, un étudiant souhaitant poursuivre l’entraînement affiche une nouvelle feuille d’exercices à faire.


En savoir plus...

Avec le package Calendrier, Maple 2018 facilite le travail avec les dates et les heures, comme par exemple l’analyse des données dépendant du temps ou le calcul de la durée de vol à destination de votre prochaine conférence.

  • Nouveaux objets fondamentaux Maple représentant des dates, des heures et des horloges.
  • Arithmétique intégrée avec dates et heures pour calculer par exemple par soustraction la durée entre deux dates.
  • Prise en charge des fuseaux horaires et de l’heure d’été.
  • Opérations intégrées incluant le calcul du jour de la semaine d’une date donnée, la détermination si une date tombe un week-end, le calcul du nombre de jours juliens, et bien plus encore.
  • Le package Finance a été étendu de façon à pouvoir fonctionner sans problème avec des objets de date.


En savoir plus...
Avec Maple 2018, vous pouvez effectuer des calculs impliquant les propriétés de plus de 2000 gaz et espèces liquides et cristallines.

  • Properties are available for over 2000 gases, liquids, and crystalline species.
  • Données utilisables pour étudier la composition de l’équilibre chimique, les constantes et la spontanéité de réaction, les performances des fusées, les températures de flammes, des pressions d’explosion et de détonation, ainsi que de nombreuses autres applications.
Le package Données thermophysiques inclue également de nouveaux fluides et des routines actualisées pour le calcul des propriétés des fluides.
Par ailleurs, les valeurs des constantes physiques du package Constantes scientifiques ont été actualisées pour refléter les Valeurs des constantes physiques fondamentales recommandées par le CODATA (2014).
En savoir plus...
regarder la vidéo
Maple fournit un environnement de pointe pour les calculs algébriques en physique, en veillant à rendre l’expérience de calcul aussi naturelle que possible. Maple 2018 comporte de nombreuses améliorations importantes, dont notamment la gestion automatique des collisions d’indices dans les expressions tensorielles, la configuration automatique des algèbres des matrices de Dirac, Pauli et Gell-Mann lorsque le package Physique est chargé, la gestion améliorée des opérateurs différentiels tensoriels, de nouveaux moyens de minimiser le nombre de composants tensoriels prenant en compte les symétries, la configuration automatique du tenseur d’énergie-impulsion lors du chargement de solutions aux équations d’Einstein depuis la base de données, la simplification accrue des matrices de Dirac et bien plus encore.

En savoir plus...

Chaque version de Maple comporte des améliorations de vitesse et d’efficacité qui en accélèrent l’exécution. Les avancées de Maple 2018 en termes de performances sont à la fois d’ordre général et ciblées. Les opérations suivantes sont toutes plus rapides dans Maple 2018 :

  • Opérations fondamentales comportant des bases de Gröbner. Les bases de Gröbner sont au cœur de nombreux calculs de niveau supérieur dans Maple, comme par exemple la résolution de systèmes d’équations et d’intégration et ainsi, les améliorations apportées aux bases de Gröbner se traduisent par des calculs plus rapides dans de nombreuses zones de Maple. Maple 2018 bénéficie de nouvelles optimisations qui augmentent l’accélération parallèle lors du calcul de bases de Gröbner à grands degrés totaux. Au cours des essais, la nouvelle implémentation fonctionne 33% plus vite, avec une accélération parallèle passant de 1.94x à 2.84x. Maple 2018 comporte par ailleurs une nouvelle implémentation de l’algorithme FGLM de conversion des bases de Gröbner à degrés totaux en ordre lexicographique, avec des performances accrues et des prérequis mémoire moins élevés.
  • Remplacement des variables des polynômes par des produits utilisant des subs.
  • Tests de vérification de type pour la détection des polynômes et des fonctions rationnelles, une étape figurant dans bon nombre d’algorithmes de moteurs de calcul mathématique.
  • Nouveaux algorithmes de résolution d’équations linéaires creuses mod p.
  • Tests de cohérence du package Logique.
  • Découverte de l’inverse d’une matrice dont les entrées comportent des fonctions trigonométriques.
  • La commande Timelimit, utile pour affecter un délai imparti à un calcul, n’a à présent quasiment plus de déperdition.

En savoir plus...
Visualization
Maple offre une suite complète d’outils de visualisation des graphiques et  animations, comportant plus de 200 types de graphiques et options. Les graphiques sont modifiables interactivement et au moyen des commandes. Maple renferme toute une série d’améliorations des visualisations dans Maple.
  • Le Constructeur de graphiques, outil par pointer-cliquer de création et de personnalisation d’une variété de graphiques 2D et 3D, a été enrichi et gère désormais aussi les inégalités.
  • Une meilleure maîtrise de l’aspect des flèches est proposée grâce à une nouvelle option sans cadre permettant de dessiner une flèche de la couleur souhaitée sans bordure noire.
  • Le nouveau package Géométrie computationnelle peut être utilisé pour générer des visualisations géométriques, dont notamment des diagrammes de Voronoï.
  • Une nouvelle option de traçage vous permet de contrôler la rotation des étiquettes de graduations sur vos axes. Les graphiques du package Analyse des séries temporelles bénéficient désormais de cette nouvelle option par défaut pour accueillir dans ces graphiques les étiquettes de graduations généralement plus longues.
  • La commande textplot est pourvue d’une nouvelle option de rotation.
  • La nouvelle commande diagramme de Pareto du package Statistique génère un graphique d’histogramme avec étiquette des valeurs décroissantes et une courbe indiquant le pourcentage cumulé des valeurs.

En savoir plus...

Maple 2018 comporte une nouvelle série d’outils de dessin dont vous pouvez vous servir pour annoter des images, générer des diagrammes et bien plus encore, cela par programmation. Ces outils complètent les outils de dessins interactifs déjà disponibles avec le Canevas de dessins, lequel :

  • Prend en charge les lignes, les lignes multi-segments, les formes fermées, les rectangles, les cercles et le texte sous forme de primitives de dessin.
  • Peut être utilisé pour créer des images en partant de rien ou un ajout à une image existante.
  • Assure la maîtrise de la couleur, de l’épaisseur, de la couleur de remplissage, du type de ligne, du type de remplissage et l’aspect des extrémités de segments.
  • Permet les lignes effilées entre deux points.
  • Prend en charge les opérations de dessin en combinaison avec d’autres techniques de traitement d’images.
  • Utilise des coordonnées mathématiques continues, et non des pixels discrets.
  • Rendus utilisant l’anticrénelage.
  • Autorise les annotations de texte à l’aide de divers jeux de caractères et personnalisations (caractères ASCII, grecs, cyrilliques et nombreux caractères japonais) et d’une vaste collection de symboles, en maîtrisant police, taille de police, couleur, rotation, poids, etc.

En savoir plus...
Maple offre de nombreuses options de connectivité avec d’autres outils logiciels, de l’importation et l’exportation de données à l’aide d’un large éventail de formats, à la génération de code, aux appels externes, à la connectivité Internet et bien plus encore. Maple 2018 étend et enrichit la panoplie d’outils de connectivité de Maple de plusieurs façons.
  • Outre la fourniture de génération de code à Python, Maple donne désormais accès à un interpréteur Python. Vous pouvez ainsi exécuter des scripts Python et obtenir les résultats, le tout dans Maple.
  • L’API OpenMaple™ API pour Java comporte plusieurs commandes nouvelles, dont notamment de outils pour convertir des objets numériques en BigInteger et BigDecimal, en gérant les relations telles qu’égalités et inégalités et en représentant des ensembles.
  • Le nouveau package Deep Learning (Apprentissage profond) fournit un API à un sous-ensemble de la boîte à outils TensorFlow aux fins d’apprentissage automatique (machine learning) au moyen de réseaux neuronaux.
  • Les outils de gestion de fichiers comportent désormais une commande Chemin canonique qui renvoie un chemin d’accès au fichier indépendant de la valeur du répertoire courant, dans lequel tous les liens symboliques et les répertoires particuliers ont été résolus.
  • Le package Maple T.A. peut désormais convertir les fichiers IMS QTI (Question & Test Interoperability - Interopérabilité des questions et des tests) en modules de cours Maple T.A.™ et Möbius™.
  • Les outils XML disposent d’une nouvelle commande qui formate une arborescence XML en tant qu’enregistrement imbriqué.

En savoir plus...

Outre les améliorations substantielles dont bénéficie l’éditeur de code, Maple 2018 intègre également de nombreuses évolutions en matière d’outils de langage et de programmation.

  • Vous pouvez désormais ajouter une clause limitative aux structures en boucle, permettant de nombreuses variantes de boucle do-while.
  • L’outil d’analyse de code mint, qui fonctionne sur les fichiers texte et maplemint, utilisable dans Maple, ont tous deux été améliorés et consolidés. Par conséquent, maplemint fonctionne désormais sur des modules et signale une catégorie plus large d’alertes, et l’outil externe mint fournit à présent des alertes supplémentaires.
  •  Les commandes select, remove et selectremove, peuvent désormais réaliser des substitutions en place par des tableaux, matrices, vecteurs, tables et objets, en simplifiant les cas d’utilisation habituels où interviennent ces fonctions.
  • Les imputations peuvent désormais être utilisées, ou intégrées, comme expressions.
  • Le package Outils de chaînes pour décoder et coder des chaînes avec des entités HTML.
  • La nouvelle commande SameStructure compare la valeur et la structure de deux expressions.
  • Le package Outils aléatoires offre de nouvelles options, dont notamment la possibilité de générer des noms de variables aléatoires.



En savoir plus...

Outre le nouveau panneau contextuel, les améliorations apportées à l’éditeur de code, les outils de cryptage et protection de votre contenu et d’autres changements indiqués ailleurs dans le présent document, Maple 2018 comporte également différentes modifications mineures au niveau de l’interface qui simplifient davantage votre flux de travail. Parmi ces modifications, figurent notamment :

  • Menus de niveau supérieur réorganisés et consolidés vous permettant de trouver plus facilement ce dont vous avez besoin.
  • Traitement des commandes vous aidant à saisir une chaîne spécifiant le chemin d’accès à un fichier.
  • Nouveaux raccourcis clavier pour ouvrir, parcourir, utiliser et quitter l’Aide Maple


En savoir plus...
Maple 2018 comporte de nombreux exemples et applications inédits, que vos pouvez utiliser pour découvrir de nouvelles fonctionnalités, explorer différents modes d’application de Maple, et comme point de départ de votre propre travail. Parmi les thèmes abordés, figurent l’analyse des performances d’une ogive chimique, l’étude de la spontanéité de réaction entre l’oxygène et l’azote, le calcul de la correspondance souche d’une ligne de transmission ainsi que l’interpolation des données irrégulièrement espacées.


En savoir plus...

Prêt(e) pour l'étape suivante ?

Discutez aujourd'hui avec nos spécialistes produits pour évaluation gratuite de Maple.

*Ce programme d'évaluation n'est proposé actuellement ni aux étudiants ni aux particuliers.